Loi de création

L’Institut Supérieur des Langues Appliquées de Moknine a été créé suite au décret présidentiel n° 2001-1912 du 14 août 2001.

Il s’agit d’une institution publique à vocation administrative, pourvue d’une identité civile et d’une indépendance financière, et placée sous la tutelle de l’Université de Monastir, dont le budget est affilié à celui de l’Etat.

Depuis sa création, l’ISLA Moknine a formé des cadres moyens (licence) et des hauts cadres (maîtrise et mastère professionnelle), dans des domaines relatifs aux langues, à la traduction, au commerce international et au tourisme.

Diplômes et spécialités
L’ISLA Moknine assure une formation dans les langues suivantes : Anglais, Espagnol, Allemand, Italien Français et Traduction qui font partie des spécialités de base de l’établissement.

A partir de l’année universitaire 2007-2008, l’ISLA Moknine s’est inscrit dans la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat).
Les Licences et Spécialités offertes à l'ISLA Moknine sont les suivantes :

Licence appliquée en Anglais : Anglais des affaires ;
Licence appliquée en
 Italien : Tourisme et Patrimoine ;
Licence appliquée en Français : Administration et Gestion ;
Licence appliquée en 
Traduction ;
Licence 
fondamentale en Allemand : langues littératures et civilisation ;
Licence fondamentale en Anglais : langues littératures et civilisation ;
Licence fondamentale en Espagnol
: langues littératures et civilisation ;
 Mastère professionnelle : Langue Communication et Entreprises ;

Il nous incombe également de rappeler que les nouvelles structures de formation répondent aux nouvelles orientations dans la stratégie de l’enseignement supérieur. Le but est que la qualité de la formation s’améliore de plus en plus tout en songeant à l’avenir professionnel des étudiants, et ce à travers quelques principes dont :
La malléabilité de la formation grâce à la facilitation du mouvement des étudiants entre les différentes spécialités, et le réajustement des parcours choisis dès le début de l’orientation universitaire ;
Accorder plus de lisibilité aux diplômes afin de faciliter l’embauche des étudiants ;
Faire en sorte que l’étudiant soit au centre de l’enseignement supérieur, en lui donnant le droit de suivre les cours, de profiter d’un encadrement régulier et de préciser lui-même son horizon professionnel.

 
Par ailleurs, les différentes spécialités enseignées à l’ISLA Moknine montrent qu’il est sciemment inscrit dans son environnement immédiat. Ainsi la formation de moyens cadres répond-elle aux besoins de la région en matière de tourisme et de services.